FN : un programme pire que celui de l'UMP.

Il ne faut pas mettre le Front national au centre de la campagne électorale. Tout simplement parce que le FN n'a jamais rien proposé pour notre peuple. Sa seule posture consiste à recueillir les suffrages des mécontents ; pour ce faire, le FN cherche tout ce qu'il peut y avoir de plus réactionnaire dans les opinions. C'est pourquoi nous faisons la mise au point ci-dessous sur quelques points essentiels : bien montrer, à chaque occasion, que le FN n'est pas un « parti comme les autres » contrairement à l'image qu'il veut donner de lui-même.


video
Le Pen dit défendre les travailleurs, ouvriers, salariés mais son programme ne prévoit aucun droit pour eux, entre autre pas d'augmentations du SMIC et des salaires. Rien non plus pour les fonctionnaires.

Sur l'immigration, elle fait croire à une invasion alors qu'il n'y a qu'une personne sur 650 habitants qui entre en France chaque année.
A savoir également : l'immigration dégage un solde positif de 12 milliards d'euros puisque les immigrés consomment, paient des impôts et des cotisations, notamment pour nos retraites. A noter que l'immigration a fait baisser le taux de chômage dans les pays qui l'ont accueillie et c'est vérifiable.

Concernant les femmes, Le Pen propose de ne plus rembourser l'avortement, remettant en cause leur liberté de disposer de leurs corps, liberté gagnée après de nombreuses luttes. D'ailleurs, les propositions de Le Pen sur la famille préconisent de ramener les femmes à la maison. Rien non plus dans le programme du FN sur l'égalité salariale entre les hommes et les femmes, sachant que celles-ci gagnent 25% de moins que les hommes.

Sur les retraites, son programme prévoit de supprimer l'âge légal de départ (on pourrait travailler jusqu'à 70 ans, voire plus et les premières victimes seraient encore les femmes) et préconise une retraite par capitalisation qui serait soumise aux marchés, ce que veut le Medef.

Pour les études, Le Pen préconise l'attribution de bourses au mérite en fonction des notes. En sachant que les enfants d'ouvriers ont plus de difficultés car les parents bien souvent n'ont pas fait d'études pour les aider et n'ont pas les moyens de leur payer des cours du soir, pour eux les études, c'est fini.

Marine Le Pen n'hésite pas, dans ses interventions, à dénoncer les spéculateurs et les marchés financiers, mais elle se garde bien, dans son programme, de s'attaquer à eux. Comme elle fait partie des riches contribuables, son programme ne prévoit pas une réforme fiscale plus juste : augmentation de l'ISF, suppression des niches fiscales inutiles, ajout de tranches d'imposition pour les hauts revenus. Elle ne parle pas non plus de plafonner les hauts revenus, ce que souhaite une large majorité de Français.

Souvenons-nous également que le 22 octobre 2010, M Le Pen disait : Ensemble, gouvernement et syndicats jettent la France dans le chaos ... Voilà deux semaines que la France s'installe dans le chaos, entre grèves, manifestations et blocus ... La tolérance zéro doit s'appliquer à tous les émeutiers.
C'était la réponse de Le Pen aux 70% de Français qui ne voulaient pas de la réforme des retraites du gouvernement.

Quant à la France, mot dont elle a plein la bouche, ce qu'elle veut en faire, c'est la France des barbelés, un pays replié sur lui même, rabougri et sans perspectives.

Section du PCF Nancy

Aucun commentaire: