Extrême Droite hors de nos universités et de nos lycées !

Le Parti Communiste Français tient a apporter son soutien aux étudiants syndicalistes  de notre ville qui depuis quelques semaines doivent faire face  à la refondation du GUD (Groupe Union Défense) sur les campus de la ville. Ce groupuscule d’extrême droite qui souhaite un retour aux heures les plus sombres de notre histoire doit savoir qu'il trouvera toujours sur son chemin le PCF pour lui barrer la route. 
Ci-dessous le communiqué de presse unitaire des organisations de jeunesse contre les tentatives d'intimidations du GUD à Nancy:

Depuis quelques mois, le GUD (Groupe Union Défense) groupuscule étudiant d’extrême droite refait surface sur les universités et les lycées nancéens. Le GUD n’est pas inconnu à Nancy, il était implanté sur l’université Nancy-II et menait alors des actions d’intimidations sur les campus et des manifestations en centre ville.
Aujourd’hui, le 

GUD reprend les collages d’affiches aux contenus fascistes et tente d’intimider les syndicats étudiants de l’Université en recouvrant leurs locaux d’autocollants.
Nous ne laisserons pas les idéologies nationalistes et identitaires rentrer dans nos lycées et nos universités. Les idées réactionnaires portées par ces groupuscules n’ont pas leur place sur des lieux d’émancipation intellectuelle.
En tant qu’organisations progressistes et antiracistes, nous condamnons la tentative d’intimidation du GUD sur les sites universitaires de Nancy. Quand le GUD s’attaque à une des organisations antifascistes, il s’attaque à toutes et la riposte sera unitaire.

Signataires :

UNEF Nancy, Sud Étudiant, Lorraine sup’ CGT, Snesup Nancy, Les Obstinés, Secteur Jeune de Gauche Unitaire 54, Jeunesses Communistes 54, Réseau Jeune du Parti de Gauche 54, Mouvement Jeune de Gauche Anticapitaliste 54, Secteur Jeune du Nouveau Parti Anticapitaliste 54, Mouvement des Jeunes Socialistes Meurthe et Moselle, Jeunes Écologistes Lorraine.

23 commentaires:

Anonyme a dit…

C'est drôle comme on ne trouve QUE les sections jeune des partit. La lutte contre le fascisme n'est pas aussi une histoire de senior?

Frédéric Boulanger a dit…

Bonjour,
Il s'agit ici du communiqué des organisations de jeunesses. Pourquoi les jeunes? Tout simplement parceque le GUD cherche à s'implanter dasn les facs et les lycées.
Ceci dit les syndicats et les partis de gauches sont avec nous dans la lutte contre le fascisme.
Frédéric Boulanger

right-club a dit…

Le bruit des bottes nous rappelle les heures les plus sombres de notre histoire... Le ventre qui à fait naître la bête immonde est encore fécond... La peste brune... Entrons en résistance contre le nazisme antisémite, raciste et nationaliste, qui desapprouve le mariage & l'adoption des homos. L'heure est grave, tous avec jean-luc notre sauveur !

Anonyme a dit…

Oui c'est pas qu'une question de jeunes. Et comme on dit le temps ne fait rien à l'affaire... En tout cas, même si je pense que ces GUD sont deux ou trois jeunes carrément paumés ou franchement allumés, il faut quand même leur donner une bonne leçon. Les idées qu'ils véhiculent sont trop dangereuses. Mais qui peut me dire ce qu'ils ont fait pour la France ? Quand les communistes gagnaient les congés payés, la sécurité sociale, la retraite, eux ils étaient où ? En fait, ils sont la honte de la France ! La Hchouma les fachos !

Anonyme a dit…

Les congés payés, la sécurité sociale, la retraite, ça a été gagné en 1936 par le Front Populaire. Sauf que ça existait déjà en Allemagne nazie et... en Italie fasciste qui a été le premier pays a faire les semaines de 8h.

Anonyme a dit…

les journées de*

PCF-Front de Gauche 54 a dit…

La journée de 8 heures en Italie fasciste oui, mais la semaine de six jours donc ça fait du 48 heures par semaine...ce n'était pas une avancé. Quant aux retraites elle ne datent pas de 1936 en France mais cet acquis social date du conseil national de la résistance au sortir de la guerre. D'ailleurs c'est Ambroise Croizat, ministre communiste, qui a mis en place cette réforme.
Non décidément fascistes et nazies n'ont jamais rien apporté aux peuples mis à part la violence et la guerre

Anonyme a dit…

La lutte contre le fascisme doit aussi se faire contre le fascisme rouge!

GUD, PCF meme combat!

Ni dieu ni maître!

Anonyme a dit…

Mettre le GUD et le PCF sur un pied d'égalité parce qu'un journaliste de TF1 a dit un jour que les "extrêmes se rejoignent", c'est un peu bidon. Le GUD n'a jamais rien fait, que de semer des idées de haine et que de distiller un climat malsain. Le PCF lui, a toujours été le premier pour faire triompher la justice sociale. Si contribuer à l'amélioration de la vie de tous c'est être extrême, alors les communistes sont extrémistes !

right-club.org a dit…

"Nous ne laisserons pas les idéologies nationalistes et identitaires rentrer dans nos lycées et nos universités. Les idées réactionnaires portées par ces groupuscules n’ont pas leur place sur des lieux d’émancipation intellectuelle."

Penser que seuls les communistes ont droit d'expression et de représentation dans les universités de la République, voila le vrai totalitarisme !
Il faut être vraiment incertain de sa propre logique, de son idéologie, pour refuser la contradiction.

PCF-Front de Gauche 54 a dit…

Ce n'est pas le PCF qui signe ce communiqué. Il faut lire jusqu'au bout Right-club

right-club.org a dit…

Toujours est-il que l'ensemble de ces associations sont issues d'une portion très restreinte du champ politique. En taxant toute forme de dissidence de fascisme, en amalgamant aux nazis vos contradicteurs, vous ne faites pas honneur à notre pays et à l'essence républicaine qui veut que l'expression politique soit garantie à tout les citoyens, quelques soient leurs sensibilités.

Si vous pensez réellement que le GUD n'est qu'un ramassis d'abrutis, qu'ils n'ont rien de pertinent à apporter, que leurs prétentions politiques ne sont qu'un alibi, alors vous avez tout à gagner en les laissant s'exprimer, ou mieux encore à leur tendre un micro...

PCF-Front de Gauche 54 a dit…

Tout d'abord ce ne sont pas des "associations", mais des organisations politiques de jeunesses. Et ces organisations, contrairement à ce que vous pensez ne sont pas "issues d'une partie restreinte du champ politique", puisqu'elles sont issues de partis politiques qui à la dernière élection ont appelé à voter Hollande au second tour...donc plutôt majoritaires actuellement non ? Mais si vous souhaitez comparer ces organisations sur le plan de la jeunesse, pas de problème: rien que les Jeunes communistes et les jeunes socialistes cela représentent 20 000 adhérents. Aucune autre organisation de jeunesse ne peut revendiquer autant d'adhérents. Alors niveau représentation je pense vous pouvez vous abstenir...
Ensuite nous ne taxons absolument pas toutes formes de dissidence "de fascisme", mais seulement celles qui se revendiquent "racistes, antisémites, homophobes et arabophones" et qui emploient la violence pour faire entendre leur discours.
Quant au GUD, même si effectivement nous pensons "qu'ils n'ont rien de pertinent à apporter, que leurs prétentions politiques ne sont qu'un alibi", il n'en demeure pas moins que dans l'histoire le peuple français s'est laissé convaincre par ces idéologies nauséabondes. Donc, comme vous le dites, il est justement de notre devoir de défendre la République face aux attaques de ceux qui souhaitent la détruire.

Frédéric Boulanger a dit…

Il faut également noter que le GUD se revendique du fascisme, ils en sont même fiers. Ils se disent même pétainistes...

Greg a dit…

Mais foutez les tous en taule ces fachos de merde !!!

Greg a dit…

right-club.org > Quand on voit pour quoi vous militez via votre site, on a tout de suite compris à quel genre de bonhomme on a affaire. Et vous osez donner des leçons. Allez simplement au diable qui vous attend de pied ferme. La haine engendre la haine, c'est avec des types comme vous qu'on a eu droit à 2 guerres le siècle dernier.

L'Observateur a dit…

Il est tout de même intéressant de noter le vif désintérêt que suscite votre appel. Il n'y a que des formation "de gauche" qui appellent à la lutte contre ce "mouvement".

Par ailleurs, vous dites du "GUD" qu'il est un mouvement raciste. Ce n'est à mon sens pas très loin de la réalité... mais dans les signataires de votre pétition il n'y a aucune association ou organisation de défense "des arabes". Et chez vous il n'y a que des blancs.

Par exemple, regardez cette photo :
http://a406.idata.over-blog.com/500x373/2/53/73/56/PCF-du-Jarnisy-Section-Henri-Bezon/kkhlkhlv.jpg

Il n'y a malheureusement que des blancs chez vous... je ne peux pas supporter ce racisme latent de la gauche, qui le cache derrière un pseudo anti racisme. Changez les drapeaux ! Mettez des croix gammée et voilà une vraie réunion de vieux cons suprémacistes blancs.

Hamid-Charles.

Anonyme a dit…

M. Hamid-Charles. Vous n'avez rien à envier aux militants du GUD. Heureusement, vous comme eux, qui tiraient à grands traits des catégories, des stéréotypes et des petits plans sur votre petite planète, n'êtes que très peu de nos concitoyens... et cela quelque soit leur couleur de peau. Sans relâche, les communistes continueront à construire la France des couleurs, la France des victoires sociales, pour que chacun, sans distinction, ait droit à sa part de bonheur.

L'Observateur a dit…

Je pense que vous n'êtes pas très bien placé pour parler au nom des citoyens comme vous dites. Le Front National ne représente pas l'ensemble de nos concitoyens mais ils obtiennent plus de succès que vous.

Il serait peut être temps en effet que vous vous adoniez à créer réellement un "monde meilleur" comme vous dites. On voit où a mené vos idéaux. Le PCF était un parti stalinien, ne l'oubliez pas. Aujourd'hui, presque tous de vos militants se cachent derrière cette affirmation : ces régimes ( chine, Corée, Russie etc ) n'étaient pas communistes. Vous vous voulez toujours meilleurs communiste ou républicain que les autres. Un peu comme ces gens du GUD qui s'estiment être "de meilleurs français que d'autres".

figurez vous que j'ai vu de mes propres yeux vos militants s'acharner armé sur des étudiants du gud ainsi que sur d'autres étudiants. Devant une telle haine et déchainement de violence j'ai eu peur pour la vie des victimes ! C'est moi qui a appelé la police. J'ignorai que les personnes attaquées étaient d'extrême droite ou du gud mais je ne le regrette pas. Il est nécéssaire de dénoncer les gens violents, les extrémistes. Vous aussi êtes des extrémismes. Mais vous ne l'assumez pas. Heureusement, vous n'êtes pas représentatifs.

Les arabes ne seront pas manipulés par les communistes ni qui que soit d'autre.

Anonyme a dit…

M. l'observateur. Il semblerait que vous soyez tombé dans un des leurres du FN. Non, le FN n'a obtenu aucun succès ! Le FN enregistre de bons résultats dans le laps de temps des élections présidentielles, l'occasion pour certains électeurs de mal crier une révolte. Mais sans jamais rien transformer dans la société. Dans les actes, le FN est un oisillon politique. Le véritable danger, reste la droite. Le PCF, 3e parti de France en terme de militants et d'élus, lui, gère de nombreuses mairies, a de nombreux conseillers généraux et régionaux qui impulsent de véritables politiques de progrès social en faveur de nos concitoyens. Il s'implique dans les mouvements sociaux au quotidien et contribue aux bataille des salariés dans les entreprises. Les succès sont avant tout des actes !
Et dans les actes, dans le même temps que cet important moment qu'est la destalinisation, le PCF, portait d'une seule voix, celle du peuple, la première lutte de masse et de longue durée de l'anticolonialisme français contre la guerre d'Indochine. Les communistes français luttèrent de la même manière pour l'indépendance du peuple algérien. Oui, nous représentons cette France, la France que chante Jean Ferrat, celle qui lutte pour un monde meilleur.
Voilà ce que les communistes représentent. Vous, vous voudriez parlez au nom des arabes. Mais je doute de la pertinence de cette catégorie pour parler d'une communauté d'intérêt et de solidarité concrète. Je suis moi même comme beaucoup de français petit fils d'immigré, je connais des gens d'origine algérienne, marocaine, portugaise, certains sont de droite, d'autres sont communistes. Et c'est cela qui fait véritablement sens au regard des luttes sociales. Sinon je pense que vous ne parlez que pour vous même. En tant que citoyen je pense que vous avez bien fait de couper court à l'altercation dont vous avez été témoin. Moi aussi, quand des oisillons se battent à la sortie d'un collège, je les sépare.

Anonyme a dit…

@Hamid-Charles, les militants du pcf n'ont agressés personne et n'ont participé a aucune bagarre, fait attention de qui tu parles quand tu accuses comme ça sans savoir, c'est grave. Tu as vu une rixe tu as appelé la police, tu as bien fait.
Pour le reste je te laisses juger du patrimoine génétique de tels ou tels militants, tu sais toi même a quel niveau tu t'abaisses en alimentant un débat ethnique plutot que socio-économique.

Anonyme a dit…

Bonjour,
Je ne suis pas vraiment d’accord pour que l’on amène ce genre de mouvement comme le GUD ou FN comme parti nazi. Je vous explique pour quoi, ceci est politique et ramener ceci à un passé que nous devons en faire une mémoire pour ne plus jamais ça et très contradictoire et montre un échec face à l’action que quiconque souhaite mener contre ces individus. En sommes à vous lire le nazisme a gagné ? Non je me le refuse, il ne doit pas revenir et pourtant…la Grèce, la Roumanie, la Pologne, l’Italie, les Etats-Unis (anti communiste) qui arrive en 2015 traité de Lisbonne signé par qui ? Oui je pense qu’il faut faire face à ces gens en tout cas sur la place publique comme à des gens pour ainsi dire normaux afin de les combattre devant le peuple et pour le peuple sur le terrain de leur faiblesse et mensonge qui est le racisme entre autre (l’exclusion) qui dit exclusion dit qu’un jour ce sera vous qu’ils « excluront », car ils ne sont pas encore les deux pieds dans leurs bottes et quel Français qui serai attiré par ces individus se reconnaitrait nazi ? Même pour un vote contestataire, c’est là le danger. La peur c’est ce qui a toujours fait dévier l’humain, le résultat de l’histoire nous la connaissons tous. C’est pour cela que moi personnellement et surtout en constatant notre vie actuelle, que Gauche, Droite et Extrême droite sont ensemble, ils ont peur que le peuple descendent dans la rue c’est mon point de vue. Il serait temps que le PC tendent la main au peuple et dénonce cette mafia mondialiste ultra libéral et capitaliste qui est la droite/gauche/ extrême droite. La politique Allemande qui fait du pied au Etats-Unis devient insupportable quand on constate la situation des travailleurs Allemands et le régime qu’ils subissent.

Anonyme a dit…

Bonjour.

J'étais étudiant à Nancy de 2009 à 2013.

Je ne suis pas de sensibilité de gauche (ce qui ne m'empêche pas d'aimer l'humanité, mais pas le journal ni la sauterie éponymes).

Je n'aime pas le GUD et encore moins les Nationalistes Lorrains. Ce sont de sombres abrutis, des caricatures ambulantes. Des reliques d'un passé qu'ils fantasment. Ils nagent en plein délire, et leur vie ressemble à un jeu de rôle. Dans la grande majorité des cas, ils ne sont pas dangereux, ils n'ont pas le nombre et sont bien trop radicalement rigides et monomaniaques pour séduire les masses.

Mais très franchement, je ne vois pas comment on peut parler de retour « en force » avec trois affiches collées dans la ville en 4 années. Ils ont surfé sur la vague pseudo-conservatrice généré par un gouvernement un peu trop cavalier et propulsé par une idéologie quelque peu douteuse pour tenter une percée, voilà tout. Ça n'aura eu à peu près aucun effet.

Enfin, très sincèrement, Nancy II est au mains de l'UNEF, comme beaucoup de campus SHS en France, et ses méthodes laissent sérieusement à désirer. Je crois que dans beaucoup de cas, l'UNEF à proprement un effet répulsif sur la jeunesse universitaire de France, savez-vous pourquoi ? Car l'UNEF pratique sans arrêt la censure, la violence verbale (et parfois physique), et montre sans aucune gène des ambitions totales sur les campus dans lesquels l'UNEF est implantée. Inutile de dire que la plupart des militants de l'UNEF mettent leur idéologie (enfin, ceux qui n'y sont pas que pour fumer des joints dans les escaliers de l'amphi avec les autres au lieu d'aller en cours) au dessus de tout civisme, et se permettent fréquemment d'empêcher quiconque à la moindre objection sur leurs idées OU même sur leur comportement individuel.

Sur bien des campus, c'est une bien mauvaise image de la gauche et du communisme que donne l'UNEF, d'où le désintérêt croissant pour les étudiants envers cette association que de plus en plus de gens fuient comme la peste.

C'est dommage, car si l'UNEF laissait les autres s'exprimer (ok, pas forcément les Natios et autres FAFs, quoique, tant qu'ils ne sortent pas du cadre de la loi, je ne vois pas pourquoi toujours sombrer dans la violence) il pourrait y avoir dans les facs de France une pluralité saine et démocratique, or il est à croire que le but de l'UNEF est, tout comme celui de ces gugus, d'éliminer toute autre forme de pensée, « non conforme ».

Enfin, désolé de venir polluer votre forum avec mes propos pas très flatteurs, mais bon, ça profiterait à toute la gauche si l'UNEF remettait parfois ses militants en question, ou au moins les cadraient un peu plus.

J'ai dit.