La Lorraine point de départ de la campagne contre l'austérité.



Le front de gauche commence l'année sur les chapeaux de roues ! Dans son premier meeting de l'année à Metz plus de 1000 personnes sont venues de toute la région (et parfois de plus loin) pour entendre nos solutions face à la crise du capitalisme. Les syndicalistes ont commencé la soirée : Florange (le CGT Arcelor-Mittal), Gandrange, Sanofi, Virgin... tous ont pu témoigner des dégâts du capitalisme sur nos emplois, nos industries, notre Lorraine.

Après ce constat les leaders des partis du front de gauche, dans le cadre du lancement d'une vaste campagne contre les politiques d'austérités, on réaffirmé l'absurdité économique de celles ci et dans la foulée aligné notre plan de sortie de la crise du capitalisme tout en montrant la porte de la sortie du capitalisme en crise. Jean-Luc Mélenchon (PG) puis  Myriam Martin (GA), Christian Picquet (GU), Clémentine Autain (FASE) et pour clore, Pierre Laurent (PCF) se sont succèdé à la tribune.



La section de Nancy a profité de ce meeting pour informer, via un tract et en contactant Pierre Laurent pendant le meeting, de la situation préoccupante de Presstalis (distribution de la presse) où sont menacés 1250 emplois mais aussi la pluralité et la liberté de la presse.


Comme d'habitude le PCF s'adresse aux travailleurs (y compris travailleurs privés d'emplois) en tout temps, se plaçant dans la revendication sociale et proposant des perspectives politiques concrètes crédibles, immédiates et à long terme ; quand beaucoup se vautrent dans l'opportunisme et la démagogie. 

Merci à Le fil Rouge pour les photos
Ainsi qu'aux camarades de la section.























2 commentaires:

Emilie Filrouge a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Emilie Filrouge a dit…

c'est ma photo que je vois là!
Serait-il possible de créditer et d'ajouter un lien vers:
http://oulianovna.wix.com/filrougephoto

merci :)