Nancy élection municipale 2014 : Le PCF-Front de gauche fait le choix du rassemblement

Nancy élection municipale 2014 :

Le PCF-Front de gauche fait le choix du rassemblement






La section du Pcf de Nancy, après vote de ses adhérents a décidé de participer à une liste de rassemblement à gauche, avec le PS, EELV et toutes les forces et citoyens qui souhaitent un rassemblement majoritaire à gauche sur la ville de Nancy dès le 1er tour. Les communistes ont fait le choix de l’efficacité et souhaitent, tout de suite, construire et crédibiliser le changement pour Nancy.



Il ne faut pas se tromper d’élection. L’élection municipale, prioritairement axée sur l’action locale n’est pas un référendum contre la politique de François Hollande. Cependant, avec tous les citoyens qui veulent une dynamique à gauche, avec les composantes du Front de gauche, nous prolongerons avec des propositions alternatives, l’expression des luttes sociales et sociétales contre les politiques d'austérité gouvernementales.
Ce choix des communistes est, avant tout, celui du rassemblement, d'un engagement pour un projet municipal de gauche, pour conquérir en 2014 une majorité avec des élu-e-s communistes.
Nous nous engageons, avec des propositions, à débattre en construisant enfin une Communauté Urbaine citoyenne, de proximité, démocratique et de projets partagés :



- Accès au logement: en programmant des constructions, des réhabilitations et des rénovations thermiques pour lutter notamment contre la précarité énergétique.

- Accès pour tous aux transports collectifs: avec une tarification adaptée permettant également l'optimisation du réseau de l’étoile ferroviaire nancéienne avec des dessertes urbaines et péri urbaines. Nous engagerons une étude sur un tram-train au niveau de l’ancienne emprise Saint Georges, ainsi que sur le remplacement des trams de la ligne 1, trop chers et trop bruyants.

- Tarification responsable et sociale de l’eau, les premiers m3 correspondant aux besoins élémentaires.

- Régie publique de l'eau et de l'assainissement.

- Politique de services publics, de solidarité et de soutien à l'emploi.

- Accueil enfance et petite enfance en nombre et qualité, avec initiation aux sports et la culture.

- Placer la jeunesse au cœur de nos politiques publiques,

- Organisation d’états généraux de la culture avec le partenariat du département, de la région, et de l’Etat.

- Mise en place d'un observatoire de sûreté et de lutte contre toutes les violences et incivilités.

- Aide à l’autonomie pour les seniors et les personnes dépendantes,

- Gagner de nouvelles conditions d’emprunt auprès des banques et institutions spécialisées pour l’investissement responsable (utile à l’économie locale, à l’emploi, à l’environnement) de nouveaux services et équipements publics

- Intervenir pour une profonde réforme de la fiscalité locale au plan national pour préserver le pouvoir d’achat.

Dans cette période de crise, les Nancéien-ne-s peuvent compter sur nous : chaque fois que des avancées sociales, écologiques ou démocratiques seront possibles, nous agirons pour les mettre en œuvre. Notre seule boussole est l’intérêt des Nancéien-ne-s.


Nous ne voulons pas en reprendre pour 6 ans


Le vote des communistes nancéiens est un appel au rassemblement pour tourner la page du règne Rossinot et de ses héritiers.
Principale composante du Front de Gauche, authentique force politique de gauche sur la ville, le PCF, ses militants, les milliers d'électeurs qui lui font confiance, vont s'engager dès maintenant avec force et conviction dans la campagne des municipales. Pour un renouveau sur la ville, nous appelons tous les citoyens à se rassembler face à la droite et l’extrême droite

Christian POIRSON

Yohann LEMARE

Co-secrétaires de la section Nancy du PCF

17 commentaires:

Anonyme a dit…

Voilà un choix qui, à la suite de Paris, m'a fait quitter le PC, hélas...
Charles.

Anonyme a dit…

Une honte pour la gauche....

Anonyme a dit…

Comment ça une régie publique de l'eau ?
C'est pas déjà la CUGN qui a en charge la distribution et l'assainissement ?

gilles langoureau a dit…

J ai honte pour mon parti de cette alliance avec le PS !!!!

Anonyme a dit…

Heureusement que le front de gauche a été créé pour proposer une alternative au PS !! PFfff... et après, on s'étonne que les gens ne votent plus.

Micmousse a dit…

Le PS de droite et tous ses vassaux qui se couchent pour une place d'élu n'auront pas ma voix
Vous étes aussi lamentables que votre patron Laurent
J'ai honte de vous voir préferer la lutte des places à la lutte de classe

Micmousse a dit…

« nous n’avons pas fait tout ce chemin pour nous replacer si peu que ce soit dans les wagons de la social-démocratie »

Micmousse a dit…

"Il est regrettable que Pierre Laurent ait cru utile de fustiger « les donneurs de leçons » dans son intervention de clôture, sur un ton et un état d’esprit qui n’était pas celui du congrès. Et pour finir il fut bien incongru de le voir défendre, en clôture de congrès du PGE, la liste municipale de Paris…"
Et oui la politique municipale se déroule là aussi

Anonyme a dit…

et vous vous pensez encore de gauche ? en tout cas sans ma voix !

Ali AZZALA a dit…

Je serais curieux de voir comment était libellé le bulletin de vote. Encore une mascarade comme le vote de Grenoble?
http://gremuni.fr/surprise-le-pcf-sallie-avec-jerome-safar-au-premier-tour-bis/

Anonyme a dit…

@Ali sache qu'à la section de Nancy nous sommes d'honnêtes démocrates. En revanche toi en ne respectant notre vote...
Pour répondre à la question de la régie publique de l'eau, effectivement la CUGN gère la distribution de l'eau par l'intermédiaire d'une régie mais pas l'assainissement ! Cela sera à étudier.
Désolé de vous décevoir mais nous avons pris en compte tous les paramètres avant de voter. J'étais un fervent partisan d'une liste FDG à Nancy mais en prenant en compte les choix qui nous ont été faits par les partenaires FDG et le PS, j'ai rapidement changé d'avis. C'est décevant je sais bien mais c'est ainsi.

Antoine a dit…

" J'étais un fervent partisan d'une liste FDG à Nancy mais en prenant en compte les choix qui nous ont été faits par les partenaires FDG et le PS, j'ai rapidement changé d'avis."

Évidemment quand t'en a qui te donnent des postes dans un fauteuil alors qu'en face il faut se batailler sur des idées pour faire un bon score, le choix est vite fait...

Mais pas sûr que ça réconcilie les gens avec la politique ce genre de considérations. Après il sera toujours temps de gueuler "le FN gnagnagna", personne ne vous écoutera. Le PS rompt ce qui reste de lien avec les classes populaires en dégoutant totalement ceux qui l'ont porté au pouvoir, on ne peut pas faire comme si de rien n'était.

Juste écoeuré. A avoir constamment peur de la défaite, pas étonnant qu'on se prenne des taules depuis 30 ans.

Bernard a dit…

Bravo les camarades ! Une fois de plus vous avez analysé la situation objectivement et pris la meilleure décision. La politique du "coup de balai" n'est pas ce qu'attendent les travailleurs. Battons la droite et l'extrême droite. Faisons revenir la gauche du côté des travailleurs. Les communistes ne cèdent pas à la facilité des invectives.

Anonyme a dit…

Antoine je tiens à te rassurer une bataille d'idées à également lieu avec le PS !

Anonyme a dit…

Ah? C'est sans doute pour ça que je n'ai pas entendu Mathieu Klein reprendre un seul des points que vous dites porter à cette municipale lors du débat télévisé.

Pis 83 aussi ça a bien marché de discuter avec le PS, la gauche plurielle, tout ça... Ca n'a sans doute rien à voir avec la dégringolade du PCF, non non.

Anonyme a dit…

Et j'oubliais, par contre il était très satisfait de citer l'action de Manuel Valls....

Anonyme a dit…

Qu'il cite ou non les points programmatiques que nous portons sur sa liste ce n'est pas le problème. Le plus important c'est que lorsque nous aurons gagnés nous les mettrons en applications ces points programmatiques.