COMMUNIQUE: Contre Dieudonné

Nancy, le 25 décembre 2013

COMMUNIQUE

L'humoriste Dieudonné est annoncé à Nancy pour les semaines à venir. Dans L'Est républicain daté
du 24 décembre 2013, la question est posée d'interdire son spectacle.
L'humoriste Dieudonné s'est fait une gloire télévisuelle de sabler le Champagne avec l'état-major du Front national au soir du premier tour de l'élection présidentielle de 2007. Il s'est fait un point d'honneur de donner à sa fille un parrain dénommé Jean-Marie Le Pen. Il s'est mis en devoir de faire baptiser cette fille par un prêtre de la mouvance traditionaliste notoirement proche du FN. Il s'est fait une religion de pourfendre le mariage pour tous.
Dans le chœur des bien-pensants, l'humoriste Dieudonné s'est donc fait une obligation de proférer une
retentissante insulte à l'égard de la Garde des Sceaux Christiane Taubira. Au nom de la même logique, installé sur la moindre scène il s'ingénie à peaufiner le rictus antisémite.
Il n'est certes pas le premier défenseur des valeurs traditionnelles. La France éternelle trouve des chantres de tout acabit depuis l'Affaire Dreyfus. Des camelots du Roy aux activistes de l'Algérie française, ils ont fait leurs preuves. Alors pourquoi demander l'interdiction de ce spectacle-là ? Parce que, comme à chaque époque, la diatribe réactionnaire se solde toujours par des exactions de tous ordres.

Yohann LEMARE

Christian POIRSON

co-secrétaires de la section

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Honte a vous,vous êtes des sociaux traitres et le jour de la révolution,
vous serez du mauvais coté de la barricade,celui ou l'on tire sur le peuple.
Sans remise en question de votre part vous êtes perdus...
J'ai pitié de vous et j’espère que que ce n'est pas encore trop tard....

Bernard a dit…

Le conspirationnisme et le négationnisme sont à l'opposé du communisme. Le capitalisme se sentant menacé prépare la guerre des civilisations pour tenter d'échapper à la lutte de classe des travailleurs. La propagande négationniste est déjà interdite et c'est une bonne chose. Que la loi soit appliquée sans complaisance contre nos ennemis est une bonne chose.

Anonyme a dit…

Le capitalisme a déjà gagné la guerre des classes. Il a infiltré jusqu' à la dernière formation la plus en avant-garde. La conspiration capitaliste est une réalité et elle est loin d' être incompatible avec le marxisme (classiques à l' appui). La révolution permanente demande un effort hors de la pensée pré-conçue.

Bernard a dit…

Le capitalisme n'est pas une conspiration. C'est un système qui assure la domination des détenteurs de capitaux sur les travailleurs. Ce système n'a pas besoin de conspirer puisqu'il détient le pouvoir. Par contre les discours conspirationnistes le servent en ce sens qu'ils contribuent à la démobilisation des travailleurs.

La réthorique de la trahison ou de la conspiration n'ont qu'un seul but : inciter au renoncement et à l'individualisme.

Frédéric Boulanger a dit…

Le complotisme le conspirationnisme, c'est la négation de la lutte des classes. C'est rejeter la faute sur une conspiration mal définie (qui vise les juifs en général) et qui permet de sauver la bourgeoisi nationale...
C'est nier les mécanismes naturels de l'accumulation capitaliste, puisque le conspirationniste laisse penser que le capitalisme est bon mais corrompu par des sociétés secretes.